Choisissez votre ville

Annabelle Mauger, créatrice

De la Rue des Rosiers à Rose Bombonne

Jeune adulte, Annabelle Mauger adorait lire. Un jour, elle se rend compte que sa bibliothèque utilise un espace disproportionné à son petit appartement rue des rosiers à Paris. Plus qu’un simple passe-temps, elle décide d’en faire une carrière et commence à étudier l’édition. À travers le livre, elle se révèle. Elle lit des romans policiers, des bandes dessinées, des contes ou des livres d’art.

Elle porte une attention toute particulière à la créativité issue de la littérature pour enfants, comme Rose Bombonne ou l’œuvre de Claude Ponti. Elle apprend à lire entre les lignes et découvre la force des images.
À ce jour, les livres jouent toujours un rôle très important dans le travail d’Annabelle Mauger.
C’est un outil très puissant qu’elle utilise tous les jours, elle aime couper les pages pour les faire bouger, elle place les images les unes sur les autres pour leur donner vie.

Immergée dans l’image Totale ©

Au début des années 2000, Annabelle Mauger découvre Cathédrale d’Images aux Baux-de-Provence. Cet endroit semble immédiatement familier à Annabelle Mauger et lui rappelle des souvenirs d’enfance. En effet, lorsqu’elle n’était qu’une petite fille, elle passait ses vacances chez ses grands-parents qui possédaient une maison / cinéma. Elle remplissait ses poches de Dinky Toys et se cachait derrière l’écran de projection.

L’écran blanc géant et les sons émanant du film ont nourri son imagination. Cela explique pourquoi elle a tout de suite aimé Cathédrale d’Images. Ce site historique a été fondé par Albert et Anne Plécy, les grands-parents par alliance d’Annabelle. Cathédrale d’Images est le berceau de la toute première création audiovisuelle en image Totale © et est désormais une institution mondiale admirée pour ses expositions immersives.

Depuis la découverte d’image Totale © et de Cathédrale d’images, Annabelle Mauger est fière de transmettre cet héritage. En tant que directrice artistique indépendante, Annabelle Mauger a parcouru le monde avec l’intention de partager, de réinventer et de développer la grandeur de Cathédrale d’Images et de ses spectacles immersifs.

Une femme forte animée par la passion et la curiosité

Annabelle Mauger a toujours été curieuse. Elle a découvert la sculpture Le penseur parce qu’elle vivait rue Auguste Rodin et elle s’est intéressée au travail de Bernard Buffet parce qu’elle partageait le nom de sa femme. Pour Annabelle Mauger, le monde est un sol fertile rempli d’informations qu’il faut cultiver.
De son intérêt pour le cinéma, à sa passion pour les livres, en passant par son histoire d’amour avec le concept d’image Totale ©, elle a toujours voulu apprendre de nouvelles choses.
En tant que femme dans un monde d’hommes, il est difficile de s’intégrer. Il semble qu’Annabelle Mauger ait dû redoubler d’efforts pour montrer ce qu’elle valait, même si elle pouvait parfois faire le travail deux fois plus vite que les autres. Grâce à son expérience et à sa passion, Annabelle Mauger n’a peur de rien et essaie toujours de réaliser l’impossible. Elle travaille très dur pour créer des expositions qui nous font vivre un rêve éveillé.

Annabelle Mauger et Julien Baron : un duo unique

En 2016, après 11 ans de collaboration, Annabelle Mauger et Julien Baron créent lililillilil (un nom d’entreprise original en référence aux touches de piano), pour créer et promouvoir des expositions immersives uniques. Ensemble, ils développent et diffusent le concept d’image Totale ©.

Ils expliquent qu’ils n’existent pas l’un sans l’autre. Ils forment un duo unique aux compétences et personnalités complémentaires, ce qui est crucial face à tous les défis imposés par les expositions immersives.

En effet, trouver le lieu idéal pour présenter leur travail n’est jamais une tâche facile. En 2017, ils ont eu l’opportunité de présenter Imagine Van Gogh à La Grande Halle de la Villette. Dans ce lieu, l’exposition a pris vie. La hauteur, l’espace, l’obscurité, tout était réuni pour permettre aux images d’émerveiller pleinement le public.

En 2019, le duo a créé une seconde exposition immersive, Imagine Picasso qui a ouvert ses portes à Lyon, à La Sucriere et qui est en tournée au Canada et bientôt aux Etats Unis.
Imagine Monet, créé en collaboration avec l’historienne de l’art Androula Michael, est leur troisième projet ensemble et leur toute dernière réalisation.

Ils continuent de travailler ensemble sur de nouvelles créations pour réaliser l’impossible et nous émerveiller avec des expositions immersives uniques.

Julien Baron, créateur

Coup de foudre

Julien Baron a toujours été curieux et touche-à-tout. Il a son premier coup de cœur pour l’audiovisuel en découvrant les caméras et le poste de travail de son grand-père qui était journaliste. Ce fut le point de départ de toutes sortes d’expérimentations autour de l’image, du son et du multimédia.

L’adolescence de Julien Baron a été marquée par des créations « maison », notamment des courts métrages, des animations et des diaporamas, réalisés avec une caméra, un magnétoscope VCR modifié.
des animations et des diaporamas, réalisés avec une caméra, un magnétoscope VCR modifié.
Débrouillard, il a utilisé le (pauvre) matériel à sa disposition et ses amis comme figurants pour réaliser des films « tournés-montés ». Il s’intéresse à la théorie, aux termes techniques et développe ses compétences techniques par lui-même.

Un autodidacte modeste

Julien Baron a étudié les mathématiques, l’ingénierie robotique, s’est intéressé à la conception de sites Web et a obtenu un diplôme en cinéma. Il est devenu un projectionniste avec beaucoup d’expériences, une grande curiosité et plus d’une corde à son arc.

Tout en travaillant à Montpellier, il co-crée l’événement « La nuit du cinéma amateur », une occasion unique pour les amateurs et les cinéphiles de montrer et voir leur travail dans une salle de cinéma. Fictions, documentaires, tous les genres sont représentés. Pour l’occasion, Julien Baron projette anonymement l’une de ses créations pour connaitre l’avis objectif de ses coéquipiers. Ce fut un grand succès et une autre preuve de son talent et de sa modestie.

Une expertise audiovisuelle au service de l’art

Julien Baron a utilisé ses connaissances dans le domaine audiovisuel pour valoriser l’Art : la musique, la danse et la peinture.

En 2004, il crée un clip pour la chanson Castorama du groupe électro rock Marvin. Cette œuvre a été sélectionnée par le Festival International des Arts du Clip dans la catégorie Jeunes Talents. Il a renouvelé l’expérience en 2010, en créant des vidéoclips pour son frère.

En 2005, il rejoint l’équipe d’Annabelle Mauger à la Cathédrale d’Image et en 2008, il l’aide à réaliser la toute première exposition immersive sur Van Gogh.
Son désir de découvrir le monde l’emmène ensuite en Australie puis à Tokyo. Ces road trips l’ont amené à rencontrer des artistes, des photographes et des danseurs talentueux. Au Japon, il travaille avec la danseuse et chorégraphe Kanishi Sekagawa sur un projet intitulé Mirror, un « vidéo concept » où le temps et l’image sont inversés.

De retour en France, en 2010, Julien Baron travaille sur les expositions de Cathédrale d’Images, mettant en scène l’œuvre inspirante de Picasso et Léonard de Vinci.

Annabelle Mauger et Julien Baron, un duo unique

En 2016, après 11 ans de collaboration, Annabelle Mauger et Julien Baron créent lililillilil (un nom d’entreprise original en référence aux touches de piano), pour créer et promouvoir des expositions immersives uniques. Ensemble, ils développent et diffusent le concept d’image Totale ©.

Julien Baron est très investi dans le concept d’image Totale ©. Il aime l’idée de laisser l’œuvre d’art sortir de son cadre pour embrasser le public. Les murs disparaissent et le spectateur devient une partie de l’image (ce qui est très différent de son expérience du cinéma).

En 2017, La Grande Halle de La Villette a accueilli la dernière production d’Annabelle Mauger et Julien Baron, Imagine Van Gogh, la suite de leurs premières créations à la Cathédrale d’Images.

En 2019, le duo a créé une seconde exposition immersive, Imagine Picasso qui a ouvert ses portes à Lyon, à La Sucriere et qui est en tournée au Canada et bientôt aux Etats Unis.
Imagine Monet, créé en collaboration avec l’historienne de l’art Androula Michael, est leur troisième projet ensemble et leur toute dernière réalisation.

Ils continuent de travailler ensemble sur de nouvelles créations pour réaliser l’impossible et nous émerveiller avec des expositions immersives uniques.
Annabelle Mauger décrit Julien Baron comme son Léonard de Vinci, une manière poétique d’exprimer l’ingéniosité et l’approche unique de cet artiste technique.

Androula Michael, commissaire de l’exposition

Androula Michael est historienne de l’art moderne et contemporain à l’UFR des arts de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV), directrice du centre de recherches en art et esthétique (CRAE) et responsable des relations internationales.

Elle a relevé le défi en collaborant sur ce projet dédié au grand public. Elle a aidé Annabelle Mauger dans l’élaboration du scénario, animée par une volonté d’apporter une cohérence au parcours biographique et artistique de Claude Monet. Androula Michael est également commissaire des expositions IMAGINE VAN GOGH et IMAGINE MONET.

En tant que membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art (A.I.C.A) et commissaire indépendante, Androula Michael a une approche scientifique sur les expositions dédiées à un large public.

Ne vous arrêtez pas ici !

En savoir plus

Please select your city to buy tickets:

Veuillez sélectionner votre ville pour acheter des billets :