Choisissez votre ville

Monet, le père de l'impressionnisme

Claude Monet est considéré comme l’artiste phare de l’impressionnisme, courant qui fût appelé ainsi à partir de son désormais célèbre tableau Impression Soleil Levant (1872).

 

Tout commence lors de la toute première exposition de la « Société anonyme coopérative des artistes peintres, sculpteurs, graveurs et lithographes », organisée en 1874, autour de Boudin, Cézanne, Degas, Pissarro, Renoir ou encore Sisley. L’exposition ouverte en marge du Salon officiel cherchait à contourner le système des Beaux-arts qui les rejetait.

 

« J’avais envoyé une chose faite au Havre, de ma fenêtre, du soleil dans la buée avec au premier plan quelques mâts de navires pointant … On me demanda le titre pour le catalogue, ça ne pouvait vraiment pas passer pour une vue du Havre ; je répondis: « Mettez Impression ». On en fit impressionnisme et les plaisanteries s’épanouirent ».

 

Le chroniqueur d’art du journal satirique Le Charivari, Louis Leroy, s’empare du mot énoncé dans le titre de l’œuvre de Monet dans son article “L’exposition des impressionnistes” (25 avril 1874).

 

Le terme « impressionnisme » est revendiqué par ces jeunes artistes qui cherchaient une voie au-delà des concepts esthétiques qui prédominaient dans l’académisme : la subordination de la couleur à la ligne et au contour ou les sujets académiques tels que les natures mortes, les peintures d’histoire ou les scènes de genre. Ils ont peint en plein-air à la lumière naturelle, éclairci leur palette, adopté des touches juxtaposées qui restituent le motif quand on les regarde de loin. Ces artistes ont célébré la nature pour elle-même et non comme un décor pour leurs tableaux, mais aussi leur environnement de la vie moderne, les villes et les gares.

 

Admirateurs de Delacroix, qui a souvent utilisé des couleurs pures sur ses toiles, les impressionnistes mélangent peu les couleurs en utilisant les primaires et leurs complémentaires. Ils abandonnent les tonalités sombres de la peinture académique, éclaircissent leur palette pour peindre les effets de la lumière sur le paysage et désirent capter les couleurs qui changent en fonction des heures de la journée et des saisons.
Les impressionnistes, et Monet en particulier, renouvellent le genre pictural du paysage qui était considéré par la peinture académique comme un genre mineur. La figure n’est pas nécessaire pour donner de l’importance au paysage, qui devient un sujet à part entière, que l’on peut désormais observer dans sa singularité.

 

Avec sa démarche artistique unique, Monet est le père de l’impressionnisme, le pionnier de l’abstraction et reste, de nos jours, un peintre très aimé, célébré et admiré.

Imagine Monet,
l'exposition immersive exclusive

Les impressionnistes ont été les premiers artistes de la modernité à vouloir s’échapper du cadre qui circonscrivait l’œuvre et l’isolait des autres, faisant du tableau un monde clos, bien séparé de ses voisins. Mais la convention du cadre était tellement forte que cela était impossible. Un tableau sans cadre donnait l’impression d’être inachevé, et pour cette raison n’était pas facile à vendre. Enlever le cadre n’était pas juste un caprice de la part des impressionnistes. C’est leur conception même du tableau comme un espace continu vers l’horizon qui réclamait l’ouverture au-delà de toutes les frontières extérieures que le cadre venait souligner.


William Seitz, conservateur au MoMA et commissaire de l’exposition Monet, a fait un geste fort en enlevant les cadres de certains tableaux. L’exposition immersive Imagine Monet réalise ce rêve de la sortie du cadre et invite ainsi le spectateur à entrer dans le tableau.

L’impressionnisme s’oppose au réalisme. La technique de Monet est révolutionnaire. En effet, il utilise des couleurs beaucoup plus vives sans les placer directement sur la toile mais en faisant de petites touches de peinture, ce qui donne un effet d’illusion. Vous ne pouvez pas voir cela dans un musée car vous devez être très proche de la peinture, Imagine Monet vous permet de voir l’œuvre de près, comme jamais auparavant.

 

Les œuvres de Monet sont exposées dans le monde entier, du musée Marmottan à Paris à l’Art Institute de Chicago. Certaines œuvres sont même entrées dans des collections privées, jamais vues par le public. Imagine Monet réunit des séries célèbres et des chefs-d’œuvres pour une exposition unique.

Qu’est ce que
l'Image Totale©?

Nous connaissons principalement l’image sous un aspect conformiste et strict qui se limite aux espaces et aux volumes : c’est l’image classique et la notion d’écran (télévisuelle, d’ordinateur, cinématographique, de simple projection). Toutes ces formes rendent le spectateur passif, tant physiquement qu’intellectuellement.


Dans les années 1960, le cinéaste et photographe Albert Plécy, ami des grands Jean Lartigue et Robert Doisneau, lui-même président-fondateur de la célèbre association Les Gens d’images, eut l’idée d’orienter ses recherches pour parvenir à inventer un procédé de projection révolutionnaire.

 

Au milieu des années 70, Albert Plécy investit le site inexploité des gigantesques carrières abandonnées des Baux de Provence pour créer sa Cathédrale d’images. L’apogée de ces années de recherches, de mises au point et d’installation sera quand l’Image Totale © de Plécy est présentée au public en 1977.

 

L’immersion totale du spectateur dans l’œuvre est renforcée par la diffusion synchronisée d’une bande-son.
Ayant sélectionné les zones, les angles et les tailles de projection d’images, mais aussi déterminé un cheminement pour le spectateur « intégré et immergé » dans l’Image Totale ©, Plécy substituait à la notion de spectateur passif, assis dans un fauteuil et regardant une image sur un écran à celle du spectateur actif, introduit dans un univers d’images dans lequel il évolue à sa guise, en totale liberté.

 

Ce site Imagine Monet est volontairement dépourvu de vidéos car Albert Plécy voulait que l’image sorte du cadre et soit dégagée de toute contrainte. L’Image Totale © est une expérience immersive qu’il faut vivre en LIVE !

Cathédrale d’images, Leonard de Vinci (2011), dirigé par Annabelle Mauger
© Tous droits réservés

Ne vous arrêtez pas ici !

En savoir plus

Please select your city to buy tickets:

Veuillez sélectionner votre ville pour acheter des billets :